samedi, juillet 11, 2020
Accueil Visites Bordeaux L'observatoire astronomique de Bordeaux à Floirac

L’observatoire astronomique de Bordeaux à Floirac

[ad_1]

Aujourd’hui je vous amène sur un site qui voyage, réfléchit, infini …

Mais dis-moi d’abord:

• Voulez-vous regarder le ciel étoilé le plus rapidement possible?

• Vous dépêchez-vous d’assister à chaque éclipse solaire ou solaire?

• Avez-vous suivi avec émotion les aventures de Rosetta et Philae à la recherche de la comète Tchouri?

• Avez-vous été pendu dans les médias lorsque Pluton a été rétrogradé en planète naine?

• Les films Apollo 13 ou l’Odyssée de l’espace sont-ils l’un de vos films préférés?

• Ou peut-être attendez-vous avec impatience les conclusions des observations du trou noirTélescope Horizon événementiel ?

Si vous vous reconnaissez derrière ces questions, lisez la suite, car je vous invite à me suivre dans une pépite de la métropole: l’observatoire astronomique de Bordeaux.

Le connaissez-vous, êtes-vous déjà entré dans ce lieu historique?

Il n’est plus actif, mais si vous êtes passionné d’astronomie, une visite guidée vous fera découvrir le lieu et ses différents bâtiments et équipements.

L’astronomie, les bases

Avant de parler du site, voici les définitions de certains termes qui sont discutés ci-dessous.

Le système solaire : Une série d’objets (ou corps célestes) qui se déplacent autour de notre étoile, le soleil. Pas moins de 8 planètes, accompagnées d’astéroïdes, de comètes, de météores et de poussière, tournent autour du soleil.

Orbite : trajectoire fermée et périodique d’un objet autour d’un autre par gravitation. La terre tourne sur une orbite légèrement elliptique autour du soleil.

Etoile : Boule de gaz (hydrogène et hélium) en fusion. Le soleil est une étoile.

Galaxie : énorme masse d’étoiles, gaz et nuages ​​de poussière. La Voie lactée est notre galaxie.

Planète : Corps céleste en orbite autour d’une étoile sur une orbite elliptique. Les planètes de notre système solaire sont par ordre de distance du soleil: Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune.

Comète : Corps célestes constitués d’un noyau de glace et d’eau, entouré de gaz et de poussière sur une orbite elliptique autour d’une étoile. La comète de Halley prend environ 76 ans pour terminer son orbite.

Lorsqu’une comète s’approche du soleil, elle perd de la matière, de la masse: elle se dégrade (on voit sa queue brillante dans le ciel).

Astéroïde : objet rocheux plus petit qu’une planète en orbite autour d’une étoile. Exemple: la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter ou la ceinture de Kuiper au-delà de Neptune.

Meteor : Les résidus d’une comète ou d’un astéroïde qui retournent dans l’atmosphère terrestre sont consommés et laissent une trace lumineuse. Que signifie Shooting Star?

Météorites : objet rocheux ou métallique qui a survécu à la traversée de l’atmosphère et atteint le sol. À ce jour, le plus gros fragment tombé en 1920 se trouve à Hoba, en Namibie.

Brouillard : Nuages ​​de gaz (hydrogène) et poussières comme la nébuleuse d’Orion. Les étoiles naissent dans les nébuleuses.

Constellation : Groupe d’étoiles voisines qui représentent une figure géométrique: La Grande Ourse, Orion …

Différence entre télescope et télescope

Si nous observons les planètes, nous préférons choisir un télescope astronomique et si nous examinons le ciel profond (étoiles, nébuleuses …), nous choisissons davantage le télescope.

Télescope : a deux lentilles. La lentille d’entrée dans laquelle les rayons lumineux pénètrent et convergent sur un point focal, le point focal. Le deuxième objectif améliore l’image qui apparaît dans la mise au point.

Plus le diamètre de la lentille d’entrée est grand, plus le télescope capte de lumière et plus les étoiles peuvent être observées trop brillamment à l’œil nu. Cependant, vous ne pouvez pas construire de très grandes lunettes car la lentille se déforme sous son propre poids.

Télescope : n’a pas de lentille, mais un miroir dans lequel les rayons lumineux sont concentrés puis recentrés.
Vous pouvez construire de très grands télescopes qui contiennent un énorme miroir (composé de milliers de petits miroirs). Ces miroirs sont connectés aux ordinateurs des astronomes.

Sources:

Astronomes.com

Étoiles et planètes, un guide pratique pour les astronomes en herbe, Pamela Forey, Cecilia Fitzsimons

Différence entre mont équatorial et azimutal

Les crochets supportent les instruments d’observation astronomique.

Mont azimutal : Le même principe que pour un trépied d’appareil photo, qui doit être réglé verticalement et horizontalement avant de prendre une photo.
Lorsque nous observons une étoile éloignée, le mouvement de rotation de la Terre dans le champ d’observation augmente.

L’étoile quitte le champ plus rapidement et il est nécessaire de changer continuellement la position du cadre afin que l’étoile soit au milieu. Pour ces raisons, la monture dite équatoriale a été inventée.

Assemblage équatorial : son axe est parallèle à l’axe de rotation de la terre. Lorsque la monture est motorisée, l’équipement, le télescope, se déplace de manière synchrone avec la terre et dans la direction opposée pour maintenir l’étoile au centre du champ de vision.

Et c’est tout pour la petite mémoire lexicale 🙂.

Rendez-vous à l’Observatoire de Bordeaux!

Histoire de l’Observatoire de Bordeaux

L’Observatoire de Bordeaux est né en 1878 grâce à l’astronome bordelais Georges Rayet et son maître astronome Urbain le Verrier.

Urbain le Verrier

Au cours de sa carrière, Urbain le Verrier n’a prédit que mathématiquement l’existence de Neptune, la planète la plus éloignée de notre système solaire.

En examinant les mouvements de l’orbite d’Uranus, il constate que la planète quitte son orbite dès qu’elle entre en orbite car elle est attirée par Saturne. Puis il ferme la présence d’un objet massif plus éloigné, comme une planète, qui attire Uranus vers elle. C’est ainsi que Neptune a été découvert.

Urbain le Verrier a également demandé au gouvernement français de mettre en place des observatoires provinciaux offrant de meilleures conditions d’observation qu’à Paris. C’est ainsi que l’Observatoire de Bordeaux a été créé, que Georges Rayet a repris.

Emplacement

Le site, ancien domaine viticole, est situé sur une colline dominant Floirac et la Garonne. Il offre une vue à 360 degrés. Une fois sur place, ne pensez pas que vous êtes aux portes de Bordeaux, mais dans un environnement naturel loin de la ville.

La proximité de l’océan Atlantique permet de bonnes conditions atmosphériques avec un ciel balayé par le vent adapté aux observations astronomiques.

C’est une zone forestière classée dans laquelle de nombreux animaux tels que les cerfs se sont installés.

L’observatoire aujourd’hui

En 2014, l’administration du site a été confiée à l’Université de Bordeaux. Les scientifiques qui ont travaillé à l’Observatoire de Bordeaux seront transférés dans les locaux de l’université (Talence-Pessac). Le manque de fonds ne permet pas au site de rester actif et l’équipement est professionnellement dépassé.

Association Sirius

Face à cette situation, des scientifiques du Laboratoire d’astrophysique de Bordeaux ont fondé l’association Sirius.

Son nom vient de l’étoile blanche la plus brillante Sirius de notre galaxie; on le voit très bien à l’œil nu le soir venu, dans une direction sud / sud-est.

Mission de Sirius

L’association a été fondée pour défendre et sauver l’observatoire, mais aussi le rendre accessible au public lors de visites / événements astronomiques et culturels.

Visite de l’Observatoire de Bordeaux

Au cours de la visite vous découvrirez le lieu et ses différents bâtiments, tous classés monuments historiques.

Le bâtiment Meridian

Il a été construit en 1880 et fut le premier sur le site.

Son but est d’examiner les étoiles qui passent par le point le plus élevé (le zénith) du méridien terrestre, cette ligne imaginaire qui relie le nord et le sud.

À cet effet, les techniciens préparent des observations pour l’astronome en calculant le moment précis où les étoiles à observer passent dans le zénith. L’astronome balaye alors le ciel et retranscrit ses observations par des dessins.

Au sous-sol du bâtiment, une bibliothèque abrite des cartes manuscrites et des photographies astronomiques du XIXe sièclee Siècle. Malheureusement, il est fermé pour les visites.

La construction du petit télescope équatorial

Il a été construit en 1882 pour observer les comètes, les planètes et les étoiles. Avec le dôme, vous pouvez regarder le ciel à 360 degrés.

La construction du grand télescope équatorial

Il a été construit en 1883 et abrite le plus grand équipement du site. Il est utilisé pour observer les étoiles binaires (ou les étoiles voisines)

Tout comme le petit équatorial, le dôme permet une observation à 360 degrés. Grâce aux volets, l’astronome peut garder peu de lumière et se protéger des conditions météorologiques telles que le vent pour une observation optimale.

Le bâtiment photographique équatorial

Lorsque la photo est apparue, l’État a demandé aux observatoires provinciaux de cartographier le ciel. Les astronomes ont alors abandonné le dessin pour la photographie. Ils identifient les étoiles, leurs positions et leur attribuent des coordonnées.

Au XVIIIe Au siècle, Charles Messier a compilé un catalogue d’objets nébuleux (nébuleuses et amas d’étoiles) pour les distinguer des comètes. Il répertorie ainsi plus d’une centaine de Mxxx identifiés (par exemple, M31 est la galaxie d’Andromède près de chez nous).

Il existe aujourd’hui une compétition, le Marathon Messier, qui rassemble des astronomes amateurs dont le but est d’observer le plus d’objets possible de cette liste en une seule nuit.

Le bâtiment de la table équatoriale

Il abrite le télescope T60. Sa particularité est d’être placée sur une structure en nid d’abeille: une table à trous afin de pouvoir utiliser différents types d’appareils d’observation astronomiques.

Radiotélescope de Wurtzbourg

C’est un vieux radar que les Allemands ont construit pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a ensuite été acheté par l’observatoire pour observer les étoiles pendant la journée grâce aux ondes radio qu’elles émettent.

En effet, les étoiles émettent dans une large gamme de longueurs d’onde: dans le visible, mais aussi dans l’infrarouge, l’ultraviolet, les rayons gamma …

Aujourd’hui, le radiotélescope permet la collaboration entre astronomes amateurs et professionnels.

En se connectant à une plateforme Internet, les astronomes amateurs peuvent contrôler à distance le radar et étudier le ciel. Ils partagent ensuite leurs résultats et découvertes avec des astronomes professionnels.

Découvrez maintenant quelques photos de la visite

Photos de l’Observatoire de Bordeaux

[ad_2]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

LES + POPULAIRES

ACCUEIL | Domaine viticole Château Cantinot Bordeaux

AOC Blaye Côtes de Bordeaux À PROPOSLe Château Cantinot est avant tout une histoire de famille. Après avoir vécu dans le monde maritime,...

15 meilleures choses à faire à Bordeaux (France) – The Crazy Tourist

Le nom de cette ville glorieuse est éponyme de la viticulture, et si vous êtes un aficionado, vous avez presque le devoir...

Top des bars à vins bordelais – Bordeaux Tendances

Cette semaine, nous sommes de retour avec un top des bars à vins de Bordeaux. Il y en a beaucoup et pour vous...